Appel à communications – journée doctorale du GDR

Galerie

Chère doctorante, cher doctorant, Comme vous le savez peut-être, le CNRS a créé en septembre 2013 et renouvelé en janvier 2018 le groupement de recherche (GDR) « Connaissance de l’Europe médiane » dont il m’a confié la charge. L’objectif de ce GDR pluridisciplinaire (histoire, … Continuer la lecture

Soutenance de thèse

Galerie

Natalia Zdanowska a soutenu le 31 octobre 2018 sa thèse intitulée « Intégration des villes d’Europe centrale et orientale dans l’économie-monde depuis 1989 : une entrée par les réseaux internationaux de commerce, de transport aérien et de firmes ». Elle est désormais … Continuer la lecture

SEM : Restructurations métropolitaines et croissance périurbaine : Approches comparées France-Pologne

Galerie

Séminaire franco-polonais de géographie Varsovie et Łódź, 29 mai-1er juin 2017 Organizers: Department of Urban and Population Studies, Institute of Geography and Spatial Organization (PAS) Faculty of Geographical Sciences of Łódź University Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne Monday 29 May 2017 … Continuer la lecture

Pétition pour sauver un poste Europe Centrale

Galerie

Dear colleagues and friends the University of Bremen has decided not to prolonge the unique chair for Cultural History of Central Eastern Europe. We would like you to sign our petition as well as spread the word among colleagues: https://www.change.org/p/the-rector-of-the-university-of-bremen-prof-dr-ing-bernd-scholz-reiter-keep-the-chairs-for-cultural-history-of-east-central-europe-at-u-bremen … Continuer la lecture

SOUTENANCE HDR: Emmanuelle Boulineau, La coopération territoriale entre l’UE et ses voisinages orientaux et balkaniques

Galerie

Emmanuelle Boulineau soutiendra son dossier d’habilitation à diriger des recherches en géographie sur le thème suivant: La coopération territoriale entre l’Union européenne et ses voisinages orientaux et balkaniques. Contribution à une géographie politique de l’européanisation. Le jeudi 18 février 2016 à … Continuer la lecture

AAC : SOUTIEN A LA MOBILITE AU CEFRES – chercheurs et enseignants-chercheurs

Appel à candidature à destination des chercheurs (à partir du post-doctorat) et enseignants-chercheurs de France

La Fondation Maison des Sciences de l’Homme (FMSH) est partenaire du CEFRES dans le soutien d’un post-doctorant de France.

Durée de la mobilité : 2 à 6 mois.
Date limite : 15 juillet 2015.

Le CEFRES offre, à des chercheurs et enseignants-chercheurs en sciences humaines et sociales, un soutien à la mobilité de 1 000 € par mois pour des périodes de 2 à 6 mois.

Nous soutenons des projets de recherche qui peuvent s’inscrire dans notre politique scientifique, en synergie avec nos chercheurs ou nos partenaires de République tchèque. Nous considérons les séjours visant à initier des projets scientifiques collaboratifs avec nos partenaires en Europe centrale. Les projets interdisciplinaires sont bienvenus.

Obligations des chercheurs accueillis au CEFRES
Les chercheurs en mobilité au CEFRES ont une obligation de résidence à Prague. Ils participent à la vie du centre, où ils disposent d’un lieu de travail. Il leur est demandé de présenter leurs travaux devant leurs collègues au cours de leur séjour, au CEFRES et/ou dans l’une des institutions partenaires de la Plateforme CEFRES. Ils peuvent aussi être sollicités pour guider les doctorants du CEFRES et contribuer à la vie du centre (conférences, colloques, séminaires).

Éléments du dossier de candidature
Le dossier de candidature doit être adressé par mail sous forme d’un document électronique unique en format PDF, intitulé « Soutien à la mobilité CEFRES-votre nom », à l’adresse suivante : clararoyer@cefres.cz. Les dossiers de candidature incomplets ou ne correspondant pas à la description ci-dessus ne seront pas pris en compte. Les candidatures doivent être rédigées en français. Elles comprendront :
• Le formulaire de candidature rempli – télécharger ici,
• une lettre de motivation exposant les raisons du séjour au CEFRES et les partenaires scientifiques qui vous intéressent,
• un CV accompagné d’une liste de publications,
• un exposé du projet de recherche (maximum 5 pages).

Critères d’éligibilité
• être chercheur (à partir du post-doctorat) ou enseignant-chercheur en France,
• travailler sur un sujet qui s’inscrive dans l’un des axes de recherche du CEFRES,
• maîtriser à un bon niveau l’anglais.

ERRATUM: séminaire “Histoire comparée de l’Europe centrale”: changement de lieu et d’horaire

En raison de la manifestation qui aura lieu au Panthéon le 27 mai, la Sorbonne sera fermée.  Le séminaire aura donc lieu à l’Institut d’études slaves, 9, rue Michelet (en haut du boulevard Saint-Michel) à 17 heures.

Interviendra Lidwine Warchol, professeur agrégée d’histoire, qui vient de soutenir sa thèse à la fin de l’année 2014, sur : “Les relations entre intellectuels français et polonais de 1966 à 1983”.

 

CONF: Un écrivain et artiste tchèque contemporain : Rencontre avec Ivan Matoušek

Romancier, nouvelliste, poète, auteur de récits pour enfants, peintre et graveur, Ivan Matoušek est né et vit à Prague. Docteur de la Faculté des Sciences naturelles de l’Université Charles (Prague), il a travaillé comme chercheur à l’institut de chimie physique et d’électrochimie de l’Académie tchécoslovaque des sciences, puis, à partir de 1987, à l’institut de recherches en pharmacologie et biochimie et, de 2001 à 2007, à l’usine pharmacologique Léčiva, avant de prendre sa retraite.

Avant 1989, Ivan Matoušek a publié plusieurs textes en samizdat, notamment son premier livre de nouvelles, Mezi obrazy [Entre les tableaux], paru en 1980 chez Expedice, édition samizdat fondée par V. Havel (réédité à Olomouc en 1999 sous le titre Entre les vieux tableaux). Son premier livre paru dans une maison d’édition est la nouvelle Album (Prague, 1991). Suivront plus de dix ouvrages, dont les romans Nové lázně [Neufs-les-Bains] (Prague, 1992) et Ego (Prague, 1997). Neufs-les-Bains (Albin Michel, 1994) et La Célébration (Noir sur Blanc, 2013) ont paru en français dans la traduction d’Erika Abrams.

Ivan Matoušek est également l’auteur d’une œuvre peinte et gravée présentée à la faveur de plusieurs expositions collectives et individuelles depuis la fin des années 1980. En 2012, lors de l’exposition Entre les tableaux (Centre tchèque de Paris), une cinquantaine de gravures et tableaux d’Ivan Matoušek ont été présentés en France pour la première fois.

Cette rencontre, organisée par l’Inalco (Cerlom et Cree) et le Centre tchèque dans le cadre du cycle « Paroles de créateurs », sera animée par Thibault Deleixhe et Catherine Servant, avec la participation d’Alexandre Clément (traduction) et Ewa Rucinska (lecture d’extraits).

Lieu, date et horaire: vendredi 29 mai 2015 à 18 h à l’INALCO, amphi 8 (4e étage), 65, rue des Grands-Moulins, 75013 Paris.

SÉM: Histoire comparée de l’Europe centrale de 1700 à nos jours. États, populations, identités et territoires

La prochaine séance du séminaire “Histoire comparée de l’Europe centrale de 1700 à nos jours. États, populations, identités et territoires”  aura  lieu le mercredi 27 mai 2015, de 17h 30 à 19h 30, à la Sorbonne au Centre d’histoire de l’Europe centrale contemporaine (1, rue Victor Cousin, galerie Dumas, escalier L, 1er étage, en salle F 604).

Interviendra Lidwine Warchol, professeur agrégée d’histoire, qui vient de soutenir sa thèse à la fin de l’année 2014, sur : Les relations entre intellectuels français et polonais de 1966 à 1983.

Résumé: Les intellectuels sont une catégorie sociale spécifique, qui se construit d’abord à partir d’un volet scientifique, acquis par leurs études et recherches. Les années 1970-1980 voient une démultiplication des relations avec la Pologne, dans le cadre d’accords culturels officiels et d’un rapprochement étroit entre les Etats. Mais les intellectuels ont aussi une vocation d’engagement, qui se traduit avec la Pologne de manière complexe. De nombreuses figures s’engagent aux côtés d’intellectuels polonais au cœur d’une opposition nouvelle au socialisme réel dans les années 1970. D’autres en revanche, notamment les intellectuels de gauche, prennent de nettes distances avec un pays qui cumule pour eux trop d’aspects contestables, dans un contexte de montée de la gauche au pouvoir dans les années 1970. Il faut le moment Solidarnosc des années 1980-1981, le rôle de l’opinion publique et l’intervention de « passeurs » culturels que sont certains intellectuels polonais en France pour mobiliser massivement les intellectuels français en faveur de la Pologne.

Le discutant sera Patrick Michel (directeur d’études à l’EHESS et directeur de recherche au CNRS, Directeur duCentre Maurice Halbwachs, UMR 8097, CNRS-EHESS-ENS).