CONF: La conférence de Yalta, ses décisions, ses applications et sa mémoire en Europe centrale

Colloque international organisé par la Société Historique et Littéraire Polonaise le mardi 9 juin 2015 à 14h00 à la Bibliothèque Polonaise de Paris, 6, quai d’Orléans – Paris IVe

Programme:

14h00 : Ouverture : C. Pierre ZALESKI, Président de la SHLP/Directeur de la BPP

14h15 : Introduction : Hélène CARRÈRE D’ENCAUSSE, Secrétaire perpétuel de l’Académie française

Première séance: Yalta : les décisions, ou les accords de Téhéran confirmés et dévoilés…

Président de séance : François-Xavier COQUIN, Collège de France

14h30 : Georges-Henri SOUTOU, Membre de l’Institut: Les réalités de Yalta. 

14h55 : Eugenia OBITCHKINA, MGIMO-Moscou: Projet soviétique de la réorganisation politique de l’Europe de l’Est (1944/1945). 

15h20 : Jacek TEBINKA, Université de Gdańsk: Churchill et « la question polonaise ». 

15h45 : Maurice VAÏSSE, Institut d’Études Politiques/Sciences Po Paris: Les mythes de Yalta. 

16h10-16h30 : Pause café

Deuxième séance: Entre Yalta et Potsdam : les réalités en Europe centrale libérée et Extrême-Orient.

Président de séance : Maurice VAÏSSE, IEP/Sciences Po Paris

16h30 : Jacques LEGRAND, INALCO: Un autre regard sur Yalta : la guerre en Extrême-Orient. 

16h55 : Małgorzata GMURCZYK-WROŃSKA, IH-PAN, Varsovie: La Pologne dans la “sphère soviétique” : quelle place pour la France ? 

17h20 : Céline GERVAIS-FRANCELLE, Université Paris I Panthéon-Sorbonne, SHLP: « La Pologne trahie » ? Analyses de Jan Karski historien de « l’ordre de Yalta ». 

17h45-18h15 : Discussion générale & « Yalta » chanté par Jacek Kaczmarski (paroles traduites sur l’écran)

18h15-19h15 : Panel final: La mémoire de Yalta chez les peuples libérés de l’Europe centrale.

Modérateur : Antoine MARÈS, Université Paris I Panthéon-Sorbonne

• Jacques RUPNIK, Sciences Po Paris – CERI

• Małgorzata GMURCZYK-WROŃSKA, IH-PAN, Varsovie

• Christian WENKEL, DHI-Paris (Institut historique allemand)

19h15 : Clôture : récapitulatif et conclusion : Georges-Henri SOUTOU, Membre de l’Institut.