Atelier / JDE : 1914-1918. Soldats d’entre-deux. Les identités nationales dans les témoignages des combattants des Empires centraux –

Lieu et Date : Strasbourg, 19, 20 et 21 novembre 2014 (voir les détails dans le programme).

Organisateurs : Jean-Noël Grandhomme (Université de Strasbourg) ; Ségolène Plyer (Université de Strasbourg) ; Raphaël Georges (Université de Strasbourg) ; Monique Fuchs (Musées de Strasbourg).

Avec le soutien de : la Faculté des sciences historiques de l’Université de Strasbourg, les Musées de la Ville de Strasbourg, Interreg IV Rhin supérieur/ Oberrhein, les Archives départementales du Bas-Rhin, l’équipe d’accueil EA 3400 ARCHE, le GIS « Mondes germaniques », le Fonds national de la recherche du Luxembourg, le GDR « Connaissance de l’Europe centrale », le Centre interdisciplinaire d’études et de recherches sur l’Allemagne, le consulat de la République fédérale d’Allemagne à Strasbourg, l’Istituto italiano di Strasburgo et le Goethe Institut.

Programme

Mercredi 19 novembre
Auditorium des Archives départementales du Bas-Rhin
6 rue Philippe Dollinger – Strasbourg
Atelier de jeunes chercheurs dans le cadre des colloques « junior » du CIERA
(Centre interdisciplinaire d’études et de recherches sur l’Allemagne)

9h00 : Accueil des participants par Pascale Verdier, directrice des Archives départementales du Bas-Rhin (ou par son représentant)
9h10 : Ouverture de l’atelier par Raphaël Georges (Université de Strasbourg)

1re session : Problématiques transversales
Présidence : Catherine Maurer (Université de Strasbourg), directrice du GIS « Mondes germaniques »

9h20 : Ségolène Plyer (Université de Strasbourg) : « Tendances récentes de l’historiographie allemande et autrichienne à propos de la Première Guerre mondiale ».
9h40 : Helena Trnková (Université Paul Valéry – Montpellier III) : « Des Hussites modernes ? La mémoire de la Grande Guerre dans les témoignages des légionnaires tchécoslovaques ».
10h00 : Jakub Grudniewski (Université silésienne – Katowice): „Polnische Fahnenflüchtigen aus Oberschlesien während des Ersten Weltkrieges“.
10h20 : Discussion.
10h40 : Pause.

2e session : L’Empire austro-hongrois : trois identités nationales à l’épreuve de la guerre
Présidence : Hubert Heyriès (Université Paul Valéry – Montpellier III)

10h55 : Catherine Roth (Université de Paris II-Panthéon-Assas) : « Analyse du livre d’honneur (Ehrenbuch) des soldats saxons de Mediasch, ville de Transylvanie ».
11h15 : Ionela Felicia Moscovici (Université Babeş-Bolyai – Cluj/ Université de Strasbourg) : « Les Soldats roumains de Transylvanie. Le profil de ceux qui osent témoigner de la guerre ».
11h35 : Nicolas Guillaume (Université de Strasbourg) : « La Mémoire des Italiens du Trentin de l’armée austro-hongroise ».
11h55 : Discussion.
12h15 : Pause déjeuner

 

3e session : L’Empire allemand. Études de cas : Alsaciens, Lorrains et Sarrois
Présidence : Jean-Noël Grandhomme (Université de Strasbourg)

14h00 : Julia Andrea Schuppe (Université rhénane Friedrich-Wilhelm – Bonn) : « Cartes postales d’un soldat lorrain juif de la Grande Guerre : Albert Daltroff à sa fiancée ».
14h20 : Éric Ettwiller (Université de Strasbourg) : « Robert Ernst, Rechenschaftsbericht eines Elsässers (Berlin, 1954) : l’autobiographie comme justification d’un engagement germanophile en 1914-1918 ».
14h40 : Raphaël Georges (Université de Strasbourg) : « La Mémoire des soldats alsaciens-lorrains dans les témoignages publiés en France dans l’entre-deux-guerres ».
15h00 : Sébastien Schlegel (Université de Strasbourg) : « Y a-t-il une spécificité du témoignage chez les soldats sarrois ? ».
15h20 : Discussion
15h40 : Pause

16h00 : Table-ronde : « D’une guerre à l’autre. L’importance des témoignages dans la construction d’une mémoire des Malgré-nous et résistants de la Seconde Guerre mondiale (Alsace et Luxembourg) »
Modérateur : Frédéric Stroh (Université de Strasbourg)
Participantes : Marie Janot-Caminade (Université de Paris X-Nanterre), Elisabeth Hoffmann (Université du Luxembourg/Université de Strasbourg) et Eva Maria Klos (Université du Luxembourg)

16h45 : Fin

 

Salle Pasteur – Palais universitaire
9, place de l’Université – Strasbourg
Conférence inaugurale du colloque 

17h30 : Jean-Paul Bled (Université de Paris IV-Sorbonne) : « La Question des nationalités en Allemagne et en Autriche-Hongrie à la veille de la Grande Guerre ».

Jeudi 20 novembre
Auditorium du Musée d’art moderne et contemporain
1, place Hans-Jean Arp Strasbourg
Autriche-Hongrie :
La Mémoire de la Grande Guerre au sein des nationalités de l’ancien Empire des Habsbourg

9h00 : Accueil par Monique Fuchs, directrice du Musée historique de Strasbourg.

9h15 : Jean-Noël Grandhomme (Université de Strasbourg) : « Introduction générale ».

1re session : Conformismes et spécificités
Présidence : Ségolène Plyer (Université de Strasbourg)

9h30 : Tamara Scheer (Université de Vienne) : „Das Selbstzeugnis in einem multiethnischen Staat“.
9h50 : Jean-Paul Bled (Université de Paris IV-Sorbonne) : « Le Sentiment de fidélité dynastique des peuples de l’Empire ».
10h10 : Sabine Haring (Université de Graz) : „Wir-Gefühle, Feindbilder und Feindseligkeit bei deutschsprachigen k.u.k. Soldaten unter emotionssoziologischem Fokus“.
10h30 : Discussion.
10h50 : Pause.

2e session : Les Nationalités du Sud de l’Empire
Présidence : François Roth (Université de Lorraine – site de Nancy)

11h05 : Philippe Gelez (Université de Paris IV-Sorbonne) : « Loyauté et nationalisme embryonnaire chez les soldats musulmans de Bosnie-Herzégovine ».
11h25 : Edi Miloš (Université de Split) : « Les Croates dans l’armée austro-hongroise ».
11h45 : Damijan Guštin (Université de Ljubljana) : „Die Slowenen in der österreichischen Armee“.
12h05 : Discussion.
12h25 : Pause-déjeuner

3e session : Les nationalités d’Europe centrale
Présidence : Antoine Marès (Université Paris I-Panthéon-Sorbonne – GDR « Connaissance de l’Europe centrale »)

14h00 : Michele Simonetti (Istitut Cultural Ladin majon di fascegn – Museo Ladin de Fascia- Vigo di Fassa) : « La Mémoire de la Grande Guerre chez les Ladins ».
14h20 : Étienne Boisserie (INALCO – Paris) : « ‘‘Et je n’ai encore rien fait d’héroïque pour notre monarchie’’. Récits de guerre tchèques sous uniforme austro-hongrois ».
14h40 : Étienne Boisserie (INALCO – Paris) : « Les Soldats slovaques d’une Grande Guerre à l’autre ».
15h00 : Dávid Ádám Ligeti (Institut d’histoire Veritas – Budapest) : „Die Erinnerung an den Dienst in der k.u.k.-Armee bei Ungarn der Nachfolgestaaten (Rumänien, Tschechoslowakei, Jugoslawien, Österreich) bzw. aus den verlorenen Gebieten“.
15h20 : Discussion.
15h40 : Pause.

4e session : Les nationalités des confins orientaux
Présidence : Jean-Paul Bled (Université de Paris IV-Sorbonne).

15h55 : Gabriel Leanca (Université Ioan Alexandru Cuza – Iaşi) : « La Bucovine autrichienne ».
16h15 : Vadym Adadourov (Université catholique de Lviv) : « Les Ruthènes ».
16h35 : Michał Baczkowski (Université Jagellone – Cracovie) : « Die Polen in der österreichischen Armee ».
16h55 : Discussion.

17h45 : Visite des nouvelles salles consacrées aux conflits contemporains du Musée historique de Strasbourg en compagnie de Monique Fuchs, sa directrice.

Vendredi 21 novembre
Auditorium du Musée d’art moderne et contemporain
1, place Hans-Jean Arp Strasbourg
Empire allemand
La Mémoire de la Grande Guerre au sein des nationalités de l’ancien Empire des Hohenzollern

5e session : Sur la marche occidentale
Présidence : Christian Baechler (Université de Strasbourg)

9h30 : Christoph Brüll (FRS-FNRS – Université de Liège) : « La Mémoire des soldats d’Eupen-Malmedy ».
9h50 : Stefan Zwicker (Université rhénane Friedrich-Wilhelm – Bonn) : „Der rheinische Separatismus und sein (zwangsläufiges) Scheitern“.
10h10 : Jean-Jacques Langendorf (écrivain, ancien directeur d’études à l’Institut de stratégie comparée de Paris) : « Témoignages d’engagés volontaires suisses dans les armées allemande, autrichienne et française ».
10h35 : Discussion.
10h55 : Pause.

6e session : Le cas de l’Alsace-Lorraine
Présidence : Claude Muller (Université de Strasbourg)

11h10 : Philippe Vogel (Université de Strasbourg) : « Soupe de pois et barbelés, le quotidien d’un Armierungssoldat alsacien (d’après une source familiale inédite) ».
11h30 : Marianne Walle (Université de Rouen) : « Paul Coelestin Ettighoffer, un écrivain et mémorialiste alsacien engagé du côté de l’Allemagne ».
11h50 : Jean-Noël Grandhomme (Université de Strasbourg) : « Auguste Haas. La correspondance d’un Alsacien mort pour la France».
12h05 : Discussion.
12h25 : Pause-déjeuner.

 

7e session : Au Nord
Présidence : Tomasz Schramm (Université Adam Mickiewicz – Pozńan)

14h00 : Claus Bundgård Christensen (Université de Roskilde) : “The Danish Minority in the German Imperial Army”.
14h20 : Sönnich Volquardsen (Nordfriist Instiutuut, Bredstedt) : „Auf der Suche nach der friesischen Identität in den Berichten der Soldaten“.
14h40 : Krzysztof Rzepa (Université Adam Mickiewicz – Pozńan) : „Die Litauer von Memel“.
15h00 : Discussion.
15h20 : Pause.

8e session : Les minorités slaves de l’Empire
Présidence : Pascal Fagot (Université de Strasbourg).

15h35 : Tomasz Schramm (Université Adam Mickiewicz – Pozńan) : « La Mémoire des soldats polonais de l’armée allemande ».
15h55 : Adela Kuik-Kalinowska (Académie de Poméranie, Słupsk) : „Die Kaschuben an den Fronten des Ersten Weltkriegs: die Fälle von Aleksander Majkowski und Jan Karnowski“.
16h15 : Jean Kudela (INALCO – Paris) : « Les Sorabes (Wendes, Serbes de Lusace) ».
16h35 : Discussion.

16h55 : Chantal Metzger (Université de Lorraine – site de Nancy) : « Conclusions générales ».