Contrat doctoral sur « Les stratégies d’adaptation et horizons d’acteurs ordinateurs en Ukraine ou en République de Moldavie » (projet à déposer au 31 juillet 2021)

Vous trouverez sur le portail emploi du CNRS une offre pour un contrat doctoral portant sur les stratégies d’adaptation et horizons d’attente d’acteurs ordinaires en Ukraine ou en République de Moldavie dans le cadre du projet ANR « LimSpaces » (2021-2024)
à l’UMR Géographie-cités à Aubervilliers.
Les candidat.e.s  sont invité.e.s à contacter en amont Béatrice von Hischhausen et Denis Eckert (candidatures.these.limspaces@gmail.com) avant le 31 juillet  afin de discuter de leur idée de recherche et d’un potentiel projet de thèse à développer dans le champ des questionnements du projet LimSpaces et sur l’un ou l’autre des territoires étudiés.
La date limite de candidature est fixée au 10 septembre au plus tard.
 
La procédure de recrutement passe par le portail emploi du CNRS:
 
 
 
 
L’objectif de cette thèse est de contribuer au projet LimSpaces “Vivre l‘entre-deux :
stratégies d‘adaptation et horizons d‘attente d‘acteurs ordinaires en Ukraine et Moldavie”,
financé dans le cadre du programme franco-allemand ANR-DFG de recherche en sciences sociales.
Ce projet propose une lecture nouvelle des sociétés d’Ukraine et de Moldavie qui semblent s’être installées dans une instabilité politique et sociale durable aux portes mêmes de l’Union européenne. L’originalité du projet consiste à ne pas les considérer comme des versions périphériques du modèle européen mais à s’intéresser aux effets microsociaux de leur position « entre-deux », entre les sphères d’intervention occidentale et russe. Le projet prend ainsi le contre-pied d’une vision ordinaire qui fige ces sociétés dans des altérités culturelles et historiques ; il les analyse dans une perspective située et relationnelle, centrée sur les acteurs.
Sur le plan empirique, le projet LimSpaces doit produire une lecture compréhensive de ces sociétés à partir de l’étude de stratégies quotidiennes dans les situations de haute incertitude en contextes « entre-deux ». Il veut éclairer les manières dont les acteurs orientent leur choix pour subvenir à leurs besoins, pour entreprendre, pour se former ou se projeter dans l’avenir en dépit de contextes géopolitiques, politiques et économiques instables. Il explore les imaginaires et les stratégies que différents types d’acteurs (simples habitants, entrepreneurs, parents d’élèves, étudiants, etc.) mettent en œuvre pour s’adapter ou pour échapper aux incertitudes. Sur le plan théorique, le projet entend développer le concept de liminalité pour aborder les spécificités de ce type d’espace.
 
La recherche prévoit une importante collecte de données qualitatives originales (entretiens, observations ethnographiques, études cartographiques) intégrant fortement 3 équipes partenaires ayant une solide expérience de ces terrains : l’UMR Géographie-cités (Paris/Aubervilliers), le Centre Marc Bloch à Berlin et le ZOiS (Centre for East European and International Studies) également à Berlin. L’équipe de chercheur.e.s et doctorant.e.s conduira des enquêtes sur différents sites, y compris dans les territoires séparatistes en Transnistrie et aux abords des républiques autoproclamées de Donetsk et de Louhansk en Ukraine.
 
Le projet du ou de la candidat.e pourra s’inscrire de préférence dans l’un ou l’autre des Work packages (WP) suivants :
WP. A1 : Stratégies économiques et familiales des habitant.e.s en milieu urbain et/ou rural (étude conduite de préférence en Ukraine)
WP B1 : Apprentissage des langues étrangères (étude conduite en Moldavie et/ou dans les territoires séparatistes de Transnistrie)
WP B1 : Les migrations étudiantes : mobilités internationales et stratégies d‘avenir (étude conduite en Ukraine ou en Moldavie et/ou dans les territoires séparatistes de Transnistrie)

 
Soumission du dossier de candidature :
 
Les candidat.e.s (ayant un parcours en géographie et/ou plus largement en sciences humaines et sociales) sont invité.e.s à contacter en amont Béatrice von Hischhausen et Denis Eckert (candidatures.these.limspaces@gmail.com) avant le 31 juillet  afin de discuter de leur idée de recherche et d’un potentiel projet de thèse à développer dans le champ des questionnements de LimSpaces et sur l’un ou l’autre des territoires étudiés. La date limite de candidature est fixée au 10 septembre au plus tard.
 
Le dossier de candidature devra comporter les documents suivants :
– une lettre de motivation ;
– le projet de thèse (3 à 5 pages) proposé dans le cadre du projet LimSpaces ;
– un curriculum vitae ;
– copie du diplôme de M2 ou, s’il est en cours, copie du diplôme de M1 avec le relevé des notes obtenues ;
– le mémoire de master s’il est déjà soutenu ;
– une lettre de recommandation du directeur /de la directrice de mémoire ou d’un.e autre enseignant.e-chercheur.e.
 
Un entretien sera organisé mi-septembre après l’étape de présélection.


ACTIVITES
– Activités de recherche et préparation du doctorat au sein du projet ANR/DFG LimSpaces
 – Recherche de terrain en Moldavie (Republica Moldova) ou en Ukraine,
– Analyse des matériaux empiriques (enquêtes ethnographiques, analyse de données)
– Rédaction de la thèse et d’au moins un article dans une revue à comité de lecture
– Participation aux travaux collectifs (réunions de coordination, séminaires, journée d’étude, colloques) et contribution aux publications du projet
– Participation à la vie de la recherche au sein de l’UMR Géographie-cités.
 
COMPETENCES
Critères impératifs :

• Master 2 en géographie ou dans une discipline de sciences humaines et sociales
• Excellentes aptitudes à la communication en français (à l’oral et à l’écrit)
• Aptitudes à la communication ou disposition à investir dans l’apprentissage de la communication en roumain (moldave) OU en ukrainien OU en russe
• Bonnes aptitudes à la communication en anglais
• Bonnes aptitudes à la résolution de problèmes, capacité à travailler de façon autonome
• Créativité, bonne organisation, patience, motivation
• Disposition à des séjours prolongés sur le terrain durant les deux premières années de la thèse

Compétences qui sont utiles mais pas essentielles :
• Aptitudes à la communication en allemand
Environnement de travail
Le ou la doctorant.e sera accueilli au sein de l’UMR 8504 Géographie-cités. Cette unité de recherche a pour tutelles le CNRS, l’Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne, l’Université de Paris, et l’EHESS
Le/la doctorant.e exercera son activité dans les locaux de l’UMR sur le Campus Condorcet à Aubervilliers (Seine-Saint-Denis)
Les séjours de recherche de terrain et la participation aux manifestations scientifiques sont pris en charges par le projet.
Le travail de doctorat s’inscrira également au sein du collectif de recherche interdisciplinaire et international du projet.
La thèse sera conduite sous la direction de Denis Eckert ou de Béatrice von Hirschhausen.
Cotutelle internationale possible.
Informations complémentaires
Dépôt des candidatures via le site emploi.cnrs.fr jusqu’au 10 septembre 2021.
 
 
 
Béatrice von Hirschhausen
Directrice de recherche CNRS – UMR 8504 Géographie-cités – Paris
 
Campus Condorcet
bâtiment de recherches sud
UMR 8504 Géographie-cités
5, cours des Humanités
F- 93322 Aubervilliers cedex
 
Assoziierte Forscherin am Centre Marc Bloch / Chercheuse associée au Centre Marc Bloch – Berlin
Centre Marc Bloch
Friedrichstraße 191
D-10117 Berlin