Présentation à l’Institut Hongrois, le mercredi 9 juin 2021, du livre d’André Lorant, “Vers l’innommable. L’antisémitisme institutionnel en Hongrie (1920-1944)” (L’Harmattan, 2020)

Dans cet ouvrage, qui comprend nombre de documents traduits en français, est défendue la thèse que la mise en œuvre rapide et radicale de la “solution finale de la question juive” en Hongrie ne s’explique que par une longue préparation idéologique et politique. La discrimination institutionnalisée de façon accrue à partir de 1938 et les discours de haine sont ici détaillés et documentés.