Carnet du GDR

Notre carnet a deux vocations : organisationnelle et intellectuelle. Il s’agit d’abord de mettre en réseau les universitaires et les chercheurs travaillant sur ces régions en France, afin de créer les conditions d’une meilleure communication et d’une plus grande fluidité entre des spécialistes aujourd’hui dispersés dans toute la France. D’autre part, ce carnet pourra susciter de nouvelles réflexions sur les recherches à mener ensemble.

Avant la constitution du GDR « Connaissance de l’Europe médiane », aucune structure ne fédérait en France les spécialistes de l' »Europe médiane », même si, depuis les lendemains de 1989, la décomposition de l’URSS en 1991 et les guerres yougoslaves, cet espace a été l’objet d’une attention particulière. Or, en dehors de quelques centres (Centre de recherche sur l’histoire de l’Europe centrale à l’Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne pour l’histoire contemporaine, Département Europe centrale et orientale de l’INALCO, et Département d’études centre-européennes de Paris 4-Sorbonne), de quelques séminaires transversaux et fédérateurs (autour de l’EHESS, par exemple), de revues (en particulier la Revue des études slaves) et d’associations, la majorité des chercheurs travaillant sur l’Europe centrale restaient isolés.

Cet éparpillement – voire atomisation – ne permettait pas de donner à ce champ une visibilité suffisante dans la recherche française et internationale, et freinait également les échanges nécessaires entre les spécialistes français. Aussi l’un des objectifs majeurs de notre carnet est de faire vivre ce réseau de chercheurs et de projets qui n’existait pas avant le GDR. Ce réseau inclut outre les chercheurs en poste les docteurs, les post-doctorants, les doctorants. Le carnet inclura un annuaire, continûment actualisé, permettant d’identifier les chercheurs et leurs thèmes de recherche.

Notre carnet permettra de regrouper de façon inédite les données concernant notre milieu de recherche sur l’Europe médiane en France, mais plus encore à servir de point d’appui à l’activité du GDR. En effet, le GDR fonctionne désormais autour d’un séminaire mensuel et de journées annuelles interdisciplinaires, ouvertes aux doctorants et post-doctorants, autour de thématiques porteuses. Le carnet permettra de lancer des appels à communication et d’annoncer la tenue des séminaires. Il recensera l’ensemble des sites existants, il accélérera la circulation des informations (colloques, appels d’offre, conférences, séminaires, etc.) et mettra à disposition des publications ponctuelles (séminaire du GDR, séminaires spécialisés, recensions d’ouvrages scientifiques en France et à l’étranger…), d’une part. De l’autre, en rejoignant Hypothèses.org, il offrire à ses membres un lieu d’échange permanent avec blog et carnet de recherche spécifique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *